România

Doru Costea a réitéré à Bruxelles le soutien de la Roumanie à l'élargissement de l'UE dans les Balkans occidentaux

 Le secrétaire d'État aux Affaires globales, Doru Costea, a réitéré mardi, à la réunion du Conseil Affaires générales (CAG) de Bruxelles, le soutien de la Roumanie au processus d'élargissement de l'Union européenne (UE) avec les pays candidats des Balkans occidentaux.

La position de la Roumanie a été exprimée dans le contexte de l'adoption par le CAG des conclusions du Conseil visant l'élargissement et le Processus de Stabilisation et Association, sur la base de l'évaluation présentée par la Commission européenne (CE) dans le cadre du paquet Élargissement 2010.

"Partisan du processus d'élargissement, la Roumanie se prononce pour la poursuite des négociations avec les États candidats, sur la base de l'accomplissement des conditions par chaque pays candidat pris à part, et estime qu'il est essentiel de maintenir la perspective européenne des Balkans occidentaux, pour la stabilité et le développement de la région".

Dans le document adopté mardi à la réunion du CAG sont mentionnées les évolutions positives réalisées par les États candidats et les potentiels candidats dans les processus de réforme politique et économique, ainsi que les domaines qui exigent des efforts supplémentaires, en conformité avec les évaluations de la CE. Les conclusions réitèrent l'appui à la poursuite du processus d'élargissement de l'UE et l'importance de la réalisation des critères d'adhésion. Le Conseil réaffirme son engagement pour la perspective européenne des Balkans occidentaux, sur la base des propres mérites, ainsi qu'en respectant les positions de tous les États membres de l'UE.

Le principal sujet de l'agenda de la réunion du CAG a été la préparation du Conseil européen des 16-17 décembre 2010. Les discussions à la réunion des leaders européens viseront les politiques économiques, avec accent sur l'institution du mécanisme permanent de gestion des crises. Seront également abordées les relations de l'UE avec les partenaires stratégiques.

Les ministres ont eu un échange d'opinions visant la création du mécanisme permanent pour la gestion des crises, notamment à l'horizon des modifications à faire au Traité de Lisbonne afin de permettre l'institution de ce mécanisme. Le président du Conseil européen, Herman van Rompuy, a présenté à cet égard un rapport sur le stade des consultations avec les États membres visant la modification du Traité.

La Roumanie soutient, dans ce contexte, qu'il est important de parvenir à un accord sur la teneur du mécanisme et le calendrier d'implantation, chose qui implique des modifications ponctuelles du Traité au Conseil européen de décembre 2010, relève la source citée.

Le CAG a endossé aussi l'agenda complété du Conseil européen du 4 février 2011. Les chefs d'État et de gouvernement aborderont comme principaux sujets dans le cadre de la première réunion au sommet de 2011 l'énergie et l'innovation. La CE a présenté les principales conclusions du cinquième Rapport visant la cohésion économique, sociale et territoriale, qui marque le lancement d'un processus de consultation publique sur l'avenir de la politique de cohésion.

La présidence belge du Conseil a informé du stade d'implantation de la Stratégie Europe 2020. Des conclusions du Conseil ont été adoptées relativement à la consolidation de la réponse européenne en cas de désastres. 

  

Attentats du 13 novembre : deux ans après

11/13/17

Hommage aux jeunes roumains, Lăcrămioara POP et Ciprian CALCIU et aux autres 19…

Anniversaire de l’Armistice à Dieuze

11/12/17

Au nom de l’Ambassade et de l’Armée roumaine, l’attaché de défense adjoint, le…