România

Le Premier ministre Emil Boc a assuré Zagreb du soutien de Bucarest à son adhésion à l'UE

Le Premier ministre Emil Boc a assuré vendredi son homologue croate, Jadranka Kosor, du soutien de la Roumanie à l'adhésion de la Croatie à l'Union européenne.

"J'affirme clairement et très directement que la Roumanie soutient l'adhésion de la Croatie à l'UE et je suis persuadé que votre pays remplira tous les engagements pris envers l'UE. Il est aussi dans l'intérêt de la Roumanie, outre l'intérêt de la Croatie, d'avoir dans notre proche voisinage un pays intégré dans l'UE, un pays prospère tel la Croatie. La Croatie peut continuer à compter sur le soutien de la Roumanie au cours du processus de son adhésion à l'Union européenne", a déclaré Emil Boc.

Il a exprimé sa confiance dans la capacité de Zagreb d'accomplir les conditions d'adhésion à l'UE.

"Nous savons que c'est un processus difficile, car nous l'avons traversé, mais nous sommes confiants dans votre capacité d'accomplir les conditions nécessaires à l'adhésion à l'UE", a ajouté Emil Boc.

Pour sa part, Jadranka Kosor a remercié Emil Boc pour le soutien accordé par la Roumanie à la Croatie.

"Nous remercions le peuple roumain et le gouvernement pour le soutien accordé à la Croatie. (...) Nos chers amis, nous sollicitons votre soutien pour ces derniers cent mètres que la Croatie doit parcourir vers l'UE, soit la finalisation des négociations et l'entrée dans l'UE", a affirmé le Premier ministre croate.

Par ailleurs, elle a sollicité le soutien des officiels de Bucarest à la finalisation des négociations d'adhésion de la Croatie à l'UE avant la fin du mandat de la présidence hongroise de l'UE.

"Je vous prie, mon cher collègue, de nous aider à réaliser ce qui est extrêmement important pour la Croatie, à savoir la finalisation des négociations avant la clôture du mandat de la présidence hongroise de l'UE, avant la fin de juin", a dit Jadranka Kosor.

Le Premier ministre Emil Boc a eu un entretien vendredi, au Palais Victoria, avec son homologue croate Jadranka Kosor. Du côté de la Roumanie, y ont été présents le ministre des Affaires étrangères, Teodor Baconschi, le ministre de l'Économie, Ion Ariton, et le chef du Département des Affaires européennes, Bogdan Manoiu.

Source: l'Agence nationale de presse roumaine AGERPRES

 

Attentats du 13 novembre : deux ans après

11/13/17

Hommage aux jeunes roumains, Lăcrămioara POP et Ciprian CALCIU et aux autres 19…

Anniversaire de l’Armistice à Dieuze

11/12/17

Au nom de l’Ambassade et de l’Armée roumaine, l’attaché de défense adjoint, le…