România

La stratégie de l'UE pour la région du Danube représente une chance pour la Roumanie

Le ministre des Affaires étrangères, Teodor Baconschi, considère que la Stratégie de l'Union européenne pour la région danubienne représente une chance pour la Roumanie, qui ne doit pas être manquée.

Présent ce mardi à "Alba Iulia Business Forum - Smart and sustainable cities and regions", Teodor Baconschi a déclaré que la Stratégie de l'UE pour le Danube ne réglerait pas tous les problèmes de la région.

"Les quelque 40 milliards d'euros constituant des fonds structurels visés par la stratégie nous aideront à moderniser l'infrastructure portuaire sur le Danube, à augmenter le trafic de marchandises sur le Danube, implicitement la navigabilité du fleuve. (...) Pour la Roumanie, c'est une chance, nous n'avons pas le droit de la manquer", a affirmé le ministre des Affaires étrangères.

Celui-ci a exprimé son espoir que cette opportunité unique pour le développement régional de la Roumanie ne serait pas manquée.

«Nous sommes déjà bien partis, grâce à l'effort de plusieurs enthousiastes et je pense qu'il nous faudra allouer des ressources financières aussi, mais surtout des ressources humaines et de créativité, pour que tout ce qu'on réalise, en matière de communication publique, d'information publique en matière de stratégie de la région du Danube, soit connu des communautés locales», a dit le ministre.

Selon celui-ci, ces dix prochaines années, 14 États riverains pourront, "grâce aux fonds liés à la Stratégie, se développer ensemble, réduire leurs décalages, ne plus faire du Danube une frontière séparant des nations et des groupes, des cultures, des langues, mais le transformer plutôt en un pont de liaison entre tous les membres et ceux qui ne sont pas encore membres de l'UE". Le ministre a ajouté qu'il croyait à la Stratégie du Danube, qui est un des projets auxquels il s'est identifié.

"Alba Iulia est déjà un repère dans cette dynamique européenne. (...) Les 14 États riverains s'engagent à définir cette macrorégion économique centrale européenne qui leur apportera davantage de prospérité, de coopération régionale transfrontalière", a précisé le ministre.

Teodor Baconschi a relevé que la stratégie serait adoptée par le Conseil européen le 24 juin. "Nous sommes sur la dernière ligne droite en ce qui concerne la mise en oeuvre des projets sélectionnés sur les 11 axes prioritaires", a-t-il ajouté.

Le Forum est organisé sur l'initiative du ministère des Affaires étrangères, en partenariat avec la mairie d'Alba Iulia, le Conseil départemental d'Alba, le World Trade Institute Bucharest et la fondation Steinbeis de Baden-Wurttemberg.

Y ont participé des coordonnateurs nationaux de la Stratégie de l'UE pour la région danubienne, coordonnateurs de domaines prioritaires, des représentants d'autres institutions communautaires.

La Stratégie de l'UE pour la région danubienne est née de l'initiative de la Roumanie et de l'Autriche en 2008, par une lettre commune des ministres des Affaires étrangères des deux États membres de l'UE. En juin 2009, le Conseil européen a approuvé l'initiative visant la Stratégie du Danube comme un projet européen et a demandé à la Commission européenne d'élaborer une Stratégie avant la fin de 2010. En janvier 2010, la Commission européenne a initié un ample processus de consultation publique sur le thème de la Stratégie de l'UE pour la région danubienne.

La Stratégie de l'UE pour la région danubienne vise notamment 14 pays dont 8 sont des membres de l'Union (la Roumanie, l'Allemagne, l'Autriche, la Hongrie, la République tchèque, la Slovaquie, la Slovénie et la Bulgarie). Les six autres sont la Croatie, la Serbie, la Bosnie, le Monténégro, l'Ukraine et la République de Moldavie).

La stratégie de l'Union européenne pour la région danubienne est un modèle de coopération régionale au niveau européen, qui applique le nouveau concept de cohésion territoriale inclus dans le Traité de Lisbonne.

Source: l'Agence nationale de presse roumaine AGERPRES

 

Attentats du 13 novembre : deux ans après

11/13/17

Hommage aux jeunes roumains, Lăcrămioara POP et Ciprian CALCIU et aux autres 19…

Anniversaire de l’Armistice à Dieuze

11/12/17

Au nom de l’Ambassade et de l’Armée roumaine, l’attaché de défense adjoint, le…