România

La présidence roumaine de l'OCEMN a visé à donner un nouvel essor à la coopération économique et à encourager le dialogue entre les États membres

Le ministre des Affaires étrangères, Lazar Comanescu, a déclaré vendredi, à la réunion de l'Organisation de la Coopération économique à la mer Noire (OCEMN) organisée à Bucarest, que la présidence roumaine de l'Organisation avait visé à donner un nouvel essor à la coopération économique entre les États membres, ainsi qu'à encourager le dialogue "constant, ouvert, constructif" comme prémisse essentielle pour la stabilité régionale.

"Les principaux objectifs de la présidence roumaine de l'OCEMN au cours des six mois de mandat ont été de capitaliser le potentiel de coopération économique et d'utiliser au maximum les instruments de coopération de notre organisation. Il y a des domaines où notre organisation a non seulement des attributions importantes, mais aussi un potentiel particulier. Il s'agit des domaines des transports, de l'environnement, tout cela dans un contexte d'un effort de consolidation de réponses coordonnées à des défis communs auxquels se confrontent des pays de notre zone", a affirmé Lazar Comanescu.

Le chef de la diplomatie roumaine a ajouté que la Roumanie avait envisagé de donner un nouvel essor à la coopération économique et, autant que possible, d'obtenir des résultats concrets, mettant l'accent sur la soutenabilité, la complémentarité, le progrès mesurable, en conformité avec les nécessités et les objectifs de développement des pays de la région.

"Le but de notre approche a été d'encourager un dialogue constant, ouvert, constructif, ce qui est la prémisse essentielle pour la stabilité dans notre région qui se confronte parfois et peut-être à présent aussi à bien des troubles. Une chose évidente résultée lors de l'exercice par la Roumanie de la présidence de l'OCEMN est qu'il faut conserver le caractère économique de l'organisation. Tous les pays membres doivent respecter leurs engagements pris en conformité avec la Charte de l'OCEMN et j'envisage en tout premier lieu y compris les principes du droit international, les principes qui régissent et qui doivent régir la coopération internationale et, évidemment, au niveau européen", a relevé Lazar Comanescu.

Le ministre des AE a ajouté que la présidence roumaine avait prêté une attention maximale aussi aux relations de l'OCEMN et de l'UE, à la croissance de l'interaction entre les deux organisations.

"C'est une direction d'action très importante, d'autant plus qu'en dehors du fait que de cette organisation font partie trois États membres de l'UE tous les autres pays ont, sous une forme ou autre, des relations institutionnalisées avec l'UE. Les prémisses existent pour cette interaction accrue...Des progrès significatifs ont été réalisés à cet égard", a ajouté le ministre des AE.

Dans le cadre de la réunion des ministres des AE des États membres de l'OCEMN, la Roumanie, qui avait détenu la présidence en exercice de l'organisation les six derniers mois, a remis le mandat à la Fédération de Russie.

Source: l'Agence nationale de presse roumaine AGERPRES

 

Visite à Paris du ministre de l’agriculture et du développement rural

02/14/18

Très bonne rencontre du ministre de l’agriculture et du développement durable, M.…

Remise de médaille à l’Attaché des Affaires intérieures

01/26/18

Félicitations à notre collègue, M. Cătălin IONESCU, Commissaire divisionnaire de…