România

L. Comanescu à la réunion informelle des ministres des AE de l'UE

​Le ministre des Affaires étrangères Lazar Comanescu a participé vendredi et samedi à Amsterdam à la réunion informelle (du type Gymnich) des ministres des AE des États membres de l'Union européenne (UE), où il a évoqué l'importance de la consolidation de la sécurité des frontières extérieures de l'UE et de la coopération avec les pays d'origine et de transit pour trouver des solutions durables au phénomène de la migration, en abordant les causes de fond de celui-ci, a informé dans un communiqué de presse le ministère des Affaires étrangères (MAE).

L'agenda de la réunion a comporté des sujets tels la Stratégie globale de l'UE visant la politique étrangère et de sécurité, l'Iran - du point de vue des évolutions et des implications régionales après l'annonce d'Implementation Day au 16 janvier 2016 et la migration.

Aux débats consacrés à la Stratégie globale de l'UE visant la politique étrangère et de sécurité, menés avec la participation des ministres de la Défense des États membres, le ministre Lazar Comanescu a souligné la nécessité que cette nouvelle stratégie reflète les intérêts vitaux de l'Union, dans une approche équilibrée face aux deux voisinages, oriental et sud.

Il a également relevé l'importance de la consolidation de la coordination UE-OTAN, de sorte que l'Union puisse répondre de manière cohérente et efficace aux défis de sécurité venant des deux voisinages, a précisé le MAE.

Les ministres européens ont fait valoir leur soutien à l'adoption par l'UE et la communauté internationale de mesures censées encourager la partie iranienne à maintenir une attitude coopérante aussi dans des dossiers tels les missiles balistiques et les droits de l'homme.

"L'UE devra également encourager une approche constructive de la part des autorités de Téhéran, afin d'identifier des solutions aux crises de la région du Moyen-Orient', est-il dit dans le communiqué.

Les débats ministériels informels consacrés à la migration ont été menés en présence du président du Comité à la politique étrangères du Parlement européen, Elmar Brok, et des ministres des AE des pays aspirants à l'adhésion à l'UE.

"Le ministre Lazar Comanescu a soutenu la nécessité de poursuivre l'appui de l'UE pour ces pays et de réaliser des actions conjointes en vue de prévenir le franchissement illégal des frontières, ainsi que de combattre le trafic de migrants. Il a également insisté sur l'importance de la consolidation de la sécurité des frontières extérieures de l'UE et de la coopération avec les États d'origine et de transit pour la découverte de solutions durables au phénomène de la migration, en abordant les causes de fond de celui-ci', relève le MAE.

En marge de la réunion, le ministre roumain a eu un entretien bilatéral avec Federica Mogherini, haut représentant de l'UE aux Affaires étrangères et à la Politique de Sécurité et vice-président de la Commission européenne. Lors des débats ont été abordés des sujets de l'agenda européen et international, avec accent sur le voisinage oriental de l'Union et les évolutions de la Rép. de Moldova.

Selon le MAE, Lazar Comanescu a souligné l'importance stratégique du maintien de l'intérêt et de l'implication accrue de l'UE, afin d'assurer la stabilité et la sécurité dans la région. Le ministre a sollicité à l'UE à soutenir les efforts de la Rép. de Moldova censés stabiliser la situation interne et poursuivre les réformes pro-européennes.

Il a réitéré l'appui politique de la Roumanie et la disponibilité d'octroyer du soutien et de l'assistance à la Rép. de Moldova, sur la base des engagements de celle-ci de réaliser les réformes attendues par les citoyens.

Le ministre Lazar Comanescu a évoqué aussi le sujet de la présence roumaine au Service européen d'Action extérieure.

Source: l'Agence nationale de presse roumaine AGERPRES

 

Attentats du 13 novembre : deux ans après

11/13/17

Hommage aux jeunes roumains, Lăcrămioara POP et Ciprian CALCIU et aux autres 19…

Anniversaire de l’Armistice à Dieuze

11/12/17

Au nom de l’Ambassade et de l’Armée roumaine, l’attaché de défense adjoint, le…