România

Environ 35% du budget d'assistance au développement de la Roumanie sont destinés à la Rép. de Moldova

Le ministre des Affaires étrangères Lazar Comanescu a approuvé la liste des projets, des programmes ou des contributions alloués du budget d'assistance au développement du ministère en 2016, environ 35% de celui-ci étant destiné à la République de Moldova.

Selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères (MAE), la valeur totale du budget se chiffre à 10,09 millions de lei.

"Environ 35% du total du budget est destiné à la Rép. de Moldova, où seront financés des projets dans des domaines tels la justice et les affaires internes, l'agriculture, l'éducation, la croissance de la capacité institutionnelle et le développement de la société civile. D'autres bénéficiaires de pays comme la Géorgie, l'Égypte, l'Arménie, l'Azerbaïdjan, le Bélarus, l'Ukraine, la Tunisie, la Libye, l'Irak, la Palestine, l'Afghanistan recevront à peu près 25% du budget pour des projets visant le soutien du processus démocratique, la société civile, la consolidation de la capacité institutionnelle dans différents domaines de l'administration, de l'éducation, de la protection de l'enfance, la réduction du risque d'exposition aux désastres", relève le MAE.

Le communiqué indique aussi qu'environ 10% du budget est destiné à l'assistance humanitaire, étant accordés en cas de nécessité au niveau international. Un quart du budget est réservé aux contributions à des projets thématiques ou organisations multilatérales de promotion de la démocratie et de l'observation des droits de l'homme, de la société civile, à la reconstruction post-conflit, ainsi qu'aux activités d'éducation pour le développement et de sensibilisation publique dans le domaine du développement.

Le MAE mentionne également que parmi les objectifs envisagés par les projets d'assistance au développement dans la période 2012-2016 comptent le raccord des priorités d'assistance aux changements intervenus à l'échelle globale, la coordination avec d'autres instruments de politique étrangère, le maintien de l'engagement de la Roumanie pour la réalisation des Objectifs de Développement du Millénaire, la croissance de l'impact et des résultats de l'assistance au développement accordée par la Roumanie, la promotion de l'expertise nationale par l'assistance technique octroyée aux États en développement.

'La sélection des programmes et des projets en vue de leur inclusion dans le Plan annuel d'Actions a été faite aux termes de la procédure de l'Ordre du MAE no 882/2012. Conformément à l'article 30 (4) a été entamée la procédure d'approbation du financement par le Plan annuel d'Action, sur la base du rapport de la commission de sélection des notes conceptuelles déposées suite à la sollicitation publique et dans la limite du budget non utilisé pour allocation directe, selon  le cas', est-il dit dans le communiqué du ministère.

La Roumanie s'est engagée au niveau de l'Union européenne d'accroître jusqu'en 2030 le volume de l'assistance au développement offerte à 0,33% du revenu national brut, conclut la même source.

Source: l'Agence nationale de presse roumaine AGERPRES

 

Visite à Paris du ministre de l’agriculture et du développement rural

02/14/18

Très bonne rencontre du ministre de l’agriculture et du développement durable, M.…

Remise de médaille à l’Attaché des Affaires intérieures

01/26/18

Félicitations à notre collègue, M. Cătălin IONESCU, Commissaire divisionnaire de…