România

L'Italie soutient l'adhésion de la Roumanie à l'espace Schengen au cours de cette année

L'Italie soutient la Roumanie pour devenir un membre de pleins droits de l'UE, a déclaré ce lundi le Premier ministre italien Silvio Berlusconi, au début de l'entrevue au Palais Victoria avec son homologue Emil Boc, faisant référence à l'objectif du gouvernement de Bucarest visant l'adhésion à l'espace Schengen avant la fin de l'année.

"Nous avons souhaité beaucoup que la Roumanie adhère à l'UE et nous sommes maintenant à vos côtés pour vous soutenir à devenir membre à 100% de l'UE", a dit le Premier ministre italien.

Ultérieurement, lors de la déclaration commune de presse à l'issue de la réunion, le Premier ministre de Rome est revenu sur ce thème et a souligné que l'Italie soutenait l'entrée de la Roumanie dans l'espace Schengen "l'objectif étant que cela se passe au cours de cette année".

Par ailleurs, le président du Conseil des Ministres de Rome a dit que dans la relation entre les deux pays ont été "entièrement surmontées les malentendus créés il y a deux ou trois ans" par le comportement de certains ressortissants roumains présents en Italie.

"Il y a maintenant 1,2-1,3 millions de Roumains qui travaillent en Italie et ils sont très appréciés, considérés comme des personnes de confiance et qui travaillent sérieusement", a affirmé Berlusconi rappelant que l'Italie a été elle aussi une source d'immigration, à présent environ 60 millions de descendants d'immigrés italiens vivent dans des pays de tous les continents.

Le Premier ministre italien a exprimé son "admiration" pour les mesures anti-crise adoptées "avec courage' par l'exécutif de Bucarest, compte tenu du fait qu'elles ont été "impopulaires".

"J'ai tenu à féliciter Monsieur le Premier ministre pour la façon dont le gouvernement roumain a su adopter des mesures très difficiles, dures, aux fins de réduire le déficit budgétaire. Certes, ce sont des mesures tout à fait impopulaires, mais elles ont été aussi nécessaires à la suite des exigences de la part de l'UE et du FMI. Ces mesures supposent aussi une baisse de la popularité du gouvernement, mais nous sommes persuadés que la population comprendra finalement qu'elles ont été nécessaires et qu'elles auront des effets positifs pour le pays et ses citoyens. J'espère que l'économie pourra se relancer et que les citoyens comprendront qu'ils ont un Premier ministre compétent, qui a appliqué des réformes tellement difficiles, mais dans l'intérêt du pays", a affirmé Berlusconi dans la déclaration de presse commune donnée à l'issue de l'entrevue au Palais Victoria.

Le président du Conseil des Ministres d'Italie, Silvio Berluscon, se trouve à Bucarest pour participer au deuxième sommet intergouvernemental roumano-italien.

Selon le bureau de presse de l'exécutif de Bucarest, sur l'agenda de la réunion du 30 mai ont figuré des thèmes liés à l'adhésion de la Roumanie à l'espace Schengen, la coopération politico-économique et sectorielle, la communauté roumaine d'Italie, la nouvelle perspective financière de l'Union européenne, la politique agricole commune, la politique de cohésion, la sécurité énergétique et internationale.

En marge de l'événement, le Premier ministre Emil Boc a eu des entretiens en tête-à-tête et bilatérales avec le président du Conseil des Ministres d'Italie, Silvio Berlusconi. Par ailleurs, le chef de la diplomatie roumaine, Teodor Baconschi, s'est entretenu avec son homologue italien, Franco Frattini, le ministre de la Justice, Catalin Predoiu, a rencontré son homologue Angelino Alfano. D'autres entretiens ont eu lieu entre le ministre de l'Administration et de l'Intérieur, Traian Igas, et le ministre italien de l'Intérieur, Roberto Maroni, ainsi qu'entre le ministre de l'Économie, Ion Ariton, et le ministre italien de l'Économie et des Finances, Paolo Romani. Par ailleurs, Paolo Romani a eu des entrevues avec le ministre des Communications, Valerian Vreme.

Au cours de la deuxième journée de la visite, le Premier ministre Berlusconi aura une entrevue avec le président de la Roumanie, Traian Basescu.

Source: l'Agence nationale de presse roumaine AGERPRES

 

Attentats du 13 novembre : deux ans après

11/13/17

Hommage aux jeunes roumains, Lăcrămioara POP et Ciprian CALCIU et aux autres 19…

Anniversaire de l’Armistice à Dieuze

11/12/17

Au nom de l’Ambassade et de l’Armée roumaine, l’attaché de défense adjoint, le…