România

L'objectif de la présidence roumaine de l'OCEMN a visé l'augmentation du rôle de l'organisation

L'objectif majeur du mandat de la Roumanie à la présidence de l'Organisation de la Coopération économique à la mer Noire (OCEMN) a visé l'augmentation du rôle et de l'importance de l'organisation pour les États membres, par l'adaptation de ses activités aux nécessités réelles de la coopération régionale, a déclaré ce mercredi le chef de la diplomatie, Teodor Baconschi, à l'ouverture de la réunion du Conseil des ministres des Affaires étrangères des États membres de l'OCEMN.

"Nous nous sommes engagés à un agenda ambitieux sous le mot d'ordre Building stability, enhancing commitments et nous avons suivi l'objectif prioritaire de poursuite de l'amélioration du fonctionnement de l'organisation, la consolidation de son volet orienté vers des projets et le renforcement de sa mission économique", a relevé le ministre Baconschi.

Il a affirmé que la présidence roumaine a déployé des efforts spéciaux en ce qui concerne les politiques d'environnement, l'énergie, l'augmentation des échanges économiques régionaux et des investissements et la consolidation de la coopération dans le domaine des affaires intérieures, notamment dans la lutte contre le crime organisé et la corruption. "Ce sont des domaines importants pour le développement durable de tous les États membres de l'OCEMN et de la région. Nous avons également souhaité renforcer la relation de l'OCEMN avec l'UE et avec les États ayant le statut d'observateur, le dialogue avec les partenaires sectoriels et les organismes internationaux afin d'accroître l'importance de l'OCEMN et d'utiliser cette interaction au profit des États membres", a souligné le chef de la diplomatie, ajoutant qu'une attention particulière a été accordée à l'intensification des contacts avec les représentants de la société civile.

Par ailleurs, il s'est référé à l'organisation par la Roumanie pendant les six mois de son mandat d'une réunion informelle à Sinaia avec les représentants de la société civile, ainsi que de trois réunions ministérielles dans le domaine des affaires intérieures, de l'environnement et de l'économie. "La réunion des ministres de l'Économie est la première de ce genre organisée par l'OCEMN", a déclaré le ministre Baconschi.

L'événement organisé ce mercredi à Bucarest marque le bilan de la présidence en exercice roumaine, le lancement officiel des préparatifs du sommet à l'occasion du vingtième anniversaire de l'organisation, en 2012, ainsi que la remise, à la Fédération de Russie, pour les six mois à venir, du mandat de la présidence tournante.

Le Conseil de l'OCEMN des ministres des Affaires étrangères adoptera des résolutions et des décisions visant le bon fonctionnement de l'OCEMN en 2012 (des aspects d'ordre budgétaire), la reconduction ou l'approbation du statut d'observateur ou de partenaire de dialogue sectoriel pour une série d'États et d'organisations internationales.

Par ailleurs, seront approuvés des projets de coopération sectorielle (environnement, énergie, lutte contre le crime organisé, économie) financés par le Fonds de Développement des Projets et élaborés sous la coordination de la présidence roumaine et seront adoptés des documents visant l'accélération des évolutions pour la réalisation des deux projets d'infrastructure - l'Autoroute circulaire et les voies maritimes magistrales, lancés dans le cadre de l'OCEMN.

Les discussions politiques des représentants des États membres viseront l'évaluation des activités de l'OCEMN, ainsi que l'harmonisation de la vision de tous les États membres sur l'avenir de l'organisation, dans la perspective du sommet anniversaire de 2012. La contribution formelle de la présidence de la Roumanie consiste dans le lancement formel du processus de préparation de ce sommet, par la promotion de l'importance de l'OCEMN en tant que principal forum de collaboration économique régionale et de dialogue des États de la région.

Le Conseil des ministres des Affaires étrangères des États membres de l'OCEMN est le forum de décision de l'organisation, qui se réunit semestriellement dans le pays qui détient la présidence en exercice.

L'OCEMN est une organisation de coopération régionale dont les principes et objectifs visent le développement et la diversification de la coopération économique bilatérale et multilatérale, sur la base des principes et des normes du droit international. L'OCEMN a été une des premières initiatives lancées dans la zone de la mer Noire, le 25 juin 1992, lorsque les chefs d'État ou de gouvernement de onze États - Albanie, Arménie, Azerbaïdjan, Bulgarie, Géorgie, Grèce, République de Moldavie, Roumanie, Fédération de Russie, Turquie et Ukraine ont signé la «Déclaration d'Istanbul ». La Serbie a adhéré à l'OCEMN en 2003.

Les pays ayant le statut d'observateur à l'OCEMN sont les suivants: Autriche, Israël, Italie, Pologne, Slovaquie, Tunisie, France, Allemagne, République tchèque, Croatie et Bélarus, auxquels s'ajoutent la Conférence de la Charte de l'énergie, la Commission de la mer Noire, la Commission européenne, le Club international de la mer Noire. L'OCEMN dispose aussi de partenaires pour le dialogue sectoriel: Hongrie, Grande-Bretagne, Monténégro, Jordanie, Iran, Slovénie, Japon, ainsi que la Commission du Danube, la Conférence des Régions maritimes périphériques d'Europe, l'Union des Associations des Transporteurs routiers de la région de l'OCEMN et le Réseau des Universités de la mer Noire.

L'organisation a aussi un Secrétariat international permanent (PERMIS), basé à Istanbul, qui fonctionne sous la coordination de la présidence en exercice et est conduit par un secrétaire général.

Source: l'Agence nationale de presse roumaine AGERPRES

 

Visite à Paris du ministre de l’agriculture et du développement rural

02/14/18

Très bonne rencontre du ministre de l’agriculture et du développement durable, M.…

Remise de médaille à l’Attaché des Affaires intérieures

01/26/18

Félicitations à notre collègue, M. Cătălin IONESCU, Commissaire divisionnaire de…