România

Klaus Iohannis sur la crise des migrants: Les sanctions ne règlent rien

Le président Klaus Iohannis a déclaré mercredi, se référant à la possibilité de sanctions contre les États membres de l'Union européenne (UE) qui s'opposaient à la distribution des migrants, que celles-ci ne réglaient rien et que des solutions découvertes déjà étaient faibles.

"L'approche par des sanctions ne me semble pas appropriée et je ne crois pas qu'il soit le cas de dire davantage. Ce que nous devons chercher à présent à la crise des migrants ne sont pas de sanctions. Celles-ci ne règlent rien. Nous devons trouver des solutions. Nous considérons comme faibles certaines solutions découvertes jusqu'à présent. Nous espérons dans la découverte de solutions très bonnes, mais nous soutenons aussi les solutions partielles trouvées jusqu'à présent. Je me réfère au renforcement des frontières extérieures de l'UE, notamment par FRONTEX, où la Roumanie est le second contributeur après l'Allemagne", a affirmé Klaus Iohannis à une conférence de presse conjointe avec son homologue lituanien, Dalia Grybauskaite.

Il a ajouté que la Roumanie était prête à accueillir des migrants "quand il est nécessaire", estimant en échange qu'en ensemble l'approche correcte pour le règlement du problème était de "trouver des solutions proactives et pas la concentration sur des sanctions".

La présidente de la Lituanie a pour sa part estimé que le problème des migrants était "compliqué", la Roumanie et la Lituanie ayant des "positions similaires" à cet égard, dans le sens que l'UE devait protéger ses frontières et donner des possibilités d'intégration aux migrants.

"Des mesures de contrainte ne peuvent être point adoptées. On ne peut pas obliger un pays à faire ce qu'il ne veut pas et on ne peut ni obliger les migrants à partir dans d'autres localités", a relevé Dalia Grybauskaite, se référant aux sanctions.

Le président Klaus Iohannis a été accueilli mercredi pas son homologue lituanien, Dalia Grybauskaite, lors de la visite officielle d'État que le président roumain effectuait à Vilnius. Les deux officiels ont eu une entrevue en tête-à-tête, ainsi que des entretiens officiels, avec la participation des deux délégations.

Klaus Iohannis et Dalia Grybauskaite ont fait également un échange de décorations. Le président de la Roumanie a accordé à son homologue lituanien l'Ordre national l'Étoile de la Roumanie au grade de Collier, et le chef de l'État lituanien a remis à Klaus Iohannis l'Ordre Vytautas le Grand au grade de Collier. Le président Iohannis a offert à Dalia Grybauskaite aussi une blouse roumaine.

La visite a comporté aussi la signature par les ministres des Affaires étrangères roumain et lituanien du Protocole visant les consultations bilatérales entre le MAE roumain et le MAE lituanien.

Selon l'Administration présidentielle, le but de la visite du président Klaus Iohannis à Vilnius est la consolidation de la coordination entre les deux pays, surtout dans le domaine de la sécurité, et l'identification de nouvelles opportunités de coopération à l'appui des partenaires orientaux.

Source: l'Agence nationale de presse roumaine AGERPRES

 

Visite à Paris du ministre de l’agriculture et du développement rural

02/14/18

Très bonne rencontre du ministre de l’agriculture et du développement durable, M.…

Remise de médaille à l’Attaché des Affaires intérieures

01/26/18

Félicitations à notre collègue, M. Cătălin IONESCU, Commissaire divisionnaire de…