România

Je regrette le résultat du référendum de Grande-Bretagne, c'est une option que nous respectons

Le Premier ministre Dacian Ciolos relève avoir pris note avec regret du résultat du référendum de Grande-Bretagne, précisant en échange respecter la décision du peuple britannique.

"J'ai appris avec regret le résultat du référendum organisé en Grande-Bretagne, mais c'est une option des citoyens britanniques que nous respectons. Je voudrais dire dans ce contexte que le message issu de la conversation avec Monsieur le président, le gouverneur de la Banque nationale de Roumanie et les leaders politiques... est que la Roumanie souhaite poursuivre son chemin européen, la voie européenne et être un acteur proactif du processus d'évolution de l'UE qui sera enregistré sans doute après cette décision de la Grande-Bretagne", a déclaré Dacian Ciolos vendredi, au Palais de la Victoire.

"La première analyse effectuée montre qu'il n'y aura pas d'impact immédiat significatif sur l'économie de la Roumanie suite à cette décision. Nous continuerons à suivre l'évolution des choses, les analyses; il y aura sans doute  un impact et une évolution de la situation de Roumanie et de l'économie, comme il se passera aussi aux niveaux européen et international. Mais le message principal est que, du point de vue économique et compte tenu de l'actuelle situation..., on ne s'attend pas à un impact significatif à court terme. Un autre message que je voudrais transmettre surtout aux ressortissants roumains qui vivent et travaillent en Grande-Bretagne: il n'y aura pas d'impact immédiat sur leurs droits et les obligations qu'ils ont en qualité de citoyens roumains, par la suite de citoyens européens", a affirmé le Premier ministre.

Dacian Ciolos a relevé que la mise en place de la décision du référendum de Grande-Bretagne prendra au moins deux ans, lord desquels auront lieu des négociations auxquelles la Roumanie participera de manière active.

"Au moins deux ans seront nécessaires, selon la première analyse réalisée par les institutions européennes, pour négocier le cadre et les conditions de la sortie de la Grande-Bretagne de l'UE, dans la mesure où les autorités britanniques rendront formelle la décision du référendum par une sollicitation officielle adressée aux institutions européennes. Les étapes suivantes supposent cette sollicitation officielle..., après laquelle commenceront les négociations entre les institutions européennes et la Grande-Bretagne. La Roumanie y participera de manière active pour nous assurer que les choses seront faites dans de bonnes conditions, afin de tenir compte aussi de nos attentes. Ce processus prendra du temps et nous permettra d'exprimer nos points de vue", a conclu le Premier ministre Dacian Ciolos.

Source: l'Agence nationale de presse roumaine AGERPRES

 

Attentats du 13 novembre : deux ans après

11/13/17

Hommage aux jeunes roumains, Lăcrămioara POP et Ciprian CALCIU et aux autres 19…

Anniversaire de l’Armistice à Dieuze

11/12/17

Au nom de l’Ambassade et de l’Armée roumaine, l’attaché de défense adjoint, le…