România

Des ambassadeurs de neuf États européens et représentants de l'UNESCO de 17 pays, au Delta du Danube

Des ambassadeurs de neuf États européens et des représentants du programme UNESCO des pays riverains du Danube participent à partir de ce jeudi à l'événement "Défendez le phare du monde - la biodiversité!", consacré à la protection de l'environnement, organisé par la compagnie Veolia, sous le patronage du ministère des Affaires étrangères en partenariat avec l'Administration de la Réserve de la Biosphère du Delta du Danube, la Commission nationale de la Roumanie pour l'UNESCO et le Centre d'Information de l'ONU pour la Roumanie.

L'événement a été conçu sous la forme d'un échange d'expérience européen sur la protection de la biodiversité dans le Delta du Danube, aux fins d'encourager le partenariat et la collaboration au niveau européen en vue de la protection de l'environnement et de la biodiversité.

À l'événement participent quelque 150 personnes de Belgique, Bulgarie, République tchèque, Croatie, France, Allemagne, Grèce, Serbie, Slovaquie, Slovénie, République de Moldavie, Turquie, Ukraine, Hongrie et Roumanie.

"Cet événement continue la tradition initiée par le groupe Veolia Eau en ce qui concerne les actions consacrées à la protection de l'écosystème du Delta du Danube. Chaque année, nous créons un cadre favorisant l'échange d'expérience au niveau européen et nous encourageons la collaboration des États aux fins de protéger la biodiversité et les ressources d'eau. Nous nous réjouissons du fait que pendant quatre jours plus de 150 participants des pays européens nous ont rejoints, ce qui montre que notre préoccupation pour l'environnement et la protection des ressources est partagée et soutenue en vue de la création de partenariats solides et constants à cet égard", a déclaré le directeur général de la société Apa Nova Bucarest, Bruno Roche.

"Le Delta du Danube est une zone magnifique et on ne peut pas y faire n'importe quoi. Nous savons que nos actions ont un impact pas toujours heureux sur la zone et nous nous devons nous impliquer dans les actions des autorités visant à protéger l'environnement et les soutenir. Il y a parmi nous des représentants des pays riverains du Danube et ils y rentreront persuadés que cette région doit être protégée. Je voudrais que ceux-ci deviennent des ambassadeurs de la protection du Delta du Danube. Nous avons depuis trois ans un partenaire très important, qui a été au début discret, le MAE, et son implication dans ces actions montre que la protection de la biodiversité n'est pas seulement une question d'intérêt national, mais aussi une préoccupation au niveau international", a affirmé Bruno Roche.

Les manifestations ont débuté dans l'après-midi de jeudi, au Centre Eco-Touristique Delta du Danube de Tulcea, où les invités ont participé au lancement d'une campagne de sensibilisation pour la protection du Delta du Danube et ont visité l'exposition "Une chance au Danube bleu", organisée par l'Administration de la Réserve de la Biosphère du Delta du Danube.

Les manifestations ont poursuivi ce samedi par la présentation des projets liés à la protection de l'environnement. Ce dimanche, des alevins d'esturgeon pour un montant de 15.000 euros seront déversés dans le Danube.

Parmi les projets présentés aux organisations non gouvernementales et aux diplomates européens présents aux manifestations il faut mentionner "Rowmania". Le projet, présenté pour la première fois en avril, sera de nouveau porté à l'attention la semaine prochaine, selon son auteur, le champion roumain Ivan Patzaichin, dans le cadre d'une foire tenue à Bucarest. Le premier produit du projet, le "canotca" (un hybride entre un canoë et une barque légère de pêche), sera mis à l'eau ultérieurement à Tulcea.

"Nous lancerons la semaine prochaine, à Bucarest, un Festival "à avirons", qui se déroulera du 2 au 4 septembre à Tulcea. Je suis persuadé que ce premier produit, le "canotca", ne sera pas le seul à être promu, notre souhait étant de promouvoir les traditions du Delta du Danube et offrir une alternative aux habitants de cette région", a déclaré ce samedi, pour Agerpres, Ivan Patzaichin.

Selon celui-ci, dans la période 2-4 septembre, sur le lac Ciuperca de Tulcea, aura lieu une exposition des embarcations, dans le cadre du projet Rowmania.

Par ailleurs, dans le village de Mila 23, aux fins de promouvoir les traditions, seront mis en place des points pour que les touristes apprennent à préparer des plats traditionnels pour la zone.

 

Source: l'Agence nationale de presse roumaine AGERPRES

 

 

Attentats du 13 novembre : deux ans après

11/13/17

Hommage aux jeunes roumains, Lăcrămioara POP et Ciprian CALCIU et aux autres 19…

Anniversaire de l’Armistice à Dieuze

11/12/17

Au nom de l’Ambassade et de l’Armée roumaine, l’attaché de défense adjoint, le…