România

Le ministre Lazar Comanescu a participé à la réunion informelle des ministres desAffaires étrangères des États membres de l'UE

Le ministre des AE Lazar Comanescu a participé les 2-3 septembre, à Bratislava, à la réunion informelle Gymnich des ministres des Affaires étrangères des États membres de l'Union européenne (UE), transmet un communiqué du MAE.

Lors de la réunion ont été abordés des sujets d'actualité de l'agenda européen dont les récentes évolutions de Turquie et les relations de l'UE avec ce pays; l'Ukraine, le stade de la mise en place des Accords de Minsk et la future action de l'UE; la Stratégie globale pour la politique étrangère et de sécurité de l'UE. Une réunion a eu lieu aussi avec les États candidats, lors de laquelle le sujet central a été le combat contre le terrorisme et la radicalisation.

Selon le communiqué, la situation de Turquie et la relation de ce pays avec l'UE ont été abordés aussi avec la participation du ministre turc des Affaires européennes, Omer Celik. En marge de la réunion a été également organisé un déjeuner de travail avec les ministres des AE des pays du Partenariat oriental: l'Arménie, l'Azerbaïdjan, le Bélarus, la Géorgie, la République de Moldavie, l'Ukraine.

« Pour ce qui est de la situation de Turquie a été réitéré le soutien aux institutions démocratiques et aux efforts fournis pour surmonter la crise provoquée par la tentative de coup d'État. A été mis en évidence l'appui en faveur de la consolidation de la relation UE-Turquie et de la poursuite de la mise en place des engagements dans des dossiers d'intérêt commun, y compris quant à la migration. Le ministre Lazar Comanescu a réitéré la condamnation ferme du coup d'État manqué, le soutien au peuple turc et aux institutions légitimes de Turquie. Il a mentionné le partenariat stratégique de la Roumanie avec la Turquie et la récente réunion trilatérale Turquie-Roumanie-Pologne, soulignant dans ce contexte l'importance de la Turquie en tant que pays partenaire essentiel pour l'UE, membre de l'OTAN et important acteur régional, ancré dans les valeurs européennes. L'officiel roumain a affirmé à nouveau le soutien constant du pays à l'avance du processus d'adhésion de la Turquie à l'UE », est-il dit dans le communiqué.

Selon la source citée, le débat sur l'Ukraine a donné lieu à un passage en revue des évolutions de la région, avec accent sur la nécessité de mettre en place les Accords de Minsk. Le ministre Comanescu s'est déclaré en faveur de l'appui de l'UE à l'Ukraine, relevant l'importance de la poursuite des progrès dans la voie des réformes, y compris dans la lutte contre la corruption et réitérant le rôle majeur des négociations en format Normandie.

En ce qui concerne la Stratégie globale de l'UE, les débats dans le cadre de la réunion ont porté surtout sur la mise en place des lignes stratégiques, y compris dans le domaine de la sécurité et de la défense. Le ministre roumain des AE a souligné la nécessité que les stratégies sectorielles reflètent les intérêts globaux de la réunion, ainsi que l'approche équilibrée face aux deux voisinages, oriental et sud. Il a également  souligné l'importance de la complémentarité UE-OTAN pour répondre de manière cohérente et efficace aux nouveaux défis de sécurité. À cet égard, l'officiel roumain s'est dit confiant que le Plan d'Action qui sera présenté en septembre par le Haut Représentant Federica Mogherini comportera en détail les directions de mise en place, ajoute la source mentionnée.

Le sujet visant le combat contre le terrorisme et la radicalisation a été abordé en présence des ministres des AE des États candidats à l'adhésion à l'UE. À cette occasion ont été analysés les défis et les initiatives communes en la matière. Le ministre Lazar Comanescu a accentué l'importance de l'approche des causes profondes du phénomène, ainsi que du rôle qui revenait à l'éducation des jeunes dans le combat contre la discrimination et l'incitation à la haine.

La présidence slovaque de l'UE a accueilli en marge de la réunion Gymnich un déjeuner de travail auquel ont été invités les ministres des AE des États membres du Partenariat oriental. À cette occasion, le ministre roumain des AE a mis en exergue la composante stratégique du Partenariat oriental, cadre solide de coopération avec les pays du voisinage oriental de l'Union. Il a souligné l'appui constant de la Roumanie aux processus de réforme interne de la République de Moldavie, la Géorgie et l'Ukraine et à l'implantation des Accords d'Association/des Accords de libre échange approfondi et total conclus par ces États avec l'UE, relève le communiqué.

En marge de la réunion, le ministre Comanescu a eu un entretien avec le ministre finlandais des AE, Timo Soini, les deux officiels faisant le point du stade des relations bilatérales et des perspectives de développement de celles-ci. On a également convenu sur une collaboration serrée des deux parties dans la préparation des présidences successives du Conseil de l'UE qui seront assumées par la Roumanie et la Finlande en 2019, conclut le communiqué.

Source: l'Agence nationale de presse roumaine AGERPRES

 

Visite à Paris du ministre de l’agriculture et du développement rural

02/14/18

Très bonne rencontre du ministre de l’agriculture et du développement durable, M.…

Remise de médaille à l’Attaché des Affaires intérieures

01/26/18

Félicitations à notre collègue, M. Cătălin IONESCU, Commissaire divisionnaire de…